Le 16 décembre 2014

 

Monsieur le Maire, Daniel,

 

Je vous prie de lire ci-joint un courrier de BiodiverCités78 relatif au rû de Buzot.


Nous restons en attente de votre réponse à notre lettre du 8 décembre 2014.


Cordialement


Isabelle Lefèvre et les administrateurs de BiodiverCités78

 

A Monsieur le Maire de Fourqueux

 

Ayant constaté un nouveau défrichement le long du rû de Buzot, nous en avons demandé la raison à C Biasotto.

Il nous a indiqué que c'était un nettoyage et non un défrichement, la parcelle n'étant pas classée en "espace boisé classé" au PLU.


Nous comprenons la position de C Biasotto dans sa fonction et n’avons aucune critique à son égard. Mais nous regrettons la disparition de cet espace riche en biodiversité, d’un type écosystémique rare dans la commune, comme l’inventaire LPO l’a fort justement souligné.


Nous sommes d’autant plus étonnés que même le PLU indique cette zone comme un "espace paysager remarquable à préserver", ce qui en soit justifierait tout effort de maintien en l’état de cette zone. Et donc aucune modification, à fortiori destruction, sans nécessité absolue et après une solide réflexion, publique et transparente.


C’est le principe-même d’une démarche de Développement Durable.


Pour l’instant, dans la mesure où l’objectif de ces travaux reste confidentiel (pourquoi ?), nous ne sommes pas en mesure d' évaluer la nécessité de cette destruction, ainsi que les coûts engagés.


Nous n’avons pas connaissance d’une telle étude de nécessité. Si elle existe, pourriez-vous nous la fournir ? Si elle n’existe pas, pourquoi ? et pourriez-vous nous confirmer que vous allez l’engager sans délai, en suspendant dans l’attente tout travaux pouvant porter atteinte supplémentaire à cette zone fragile ?


Toujours dans l’esprit de Développement Durable, et d’Agenda 21, ce qui nous inquiète, de manière plus générale, dans la réponse de Mr Biasotto, c’est que cette zone particulièrement riche en biodiversité, pourrait être détruite car non classée en tant qu' Espace Boisé Classé.


Autrement dit une dénomination administrative (inadéquate de surcroit) primerait sur la réalité concrète, dans laquelle évoluent concrètement les êtres humains que nous sommes ?


Ne vaut-il pas mieux remettre Kafka à sa place, dans la bibliothèque, et faire prévaloir, dans la vraie vie, les vraies valeurs du Développement Durable et de l’intérêt commun ?


Cette nouvelle destruction, venant juste après celle de plusieurs hectares de notre belle forêt, eux détruits pour la simple raison qu’il y avait l’autorisation administrative de le faire, a de quoi inquiéter et nous serions ravis d’obtenir vos réponses, et, surtout, votre engagement ferme que dorénavant les principes du Développement Durable seront bien mis en pratique et s’appliqueront sans dérogation dès lors qu’il y aura risque de dégradation de notre
environnement.


En ce sens, pouvez-vous donc nous informer si de nouvelles destructions d’espaces verts sont prévues ou envisagées ?


Nous espérons que vous conviendrez que de telles destructions ne doivent plus exister du simple fait qu’elles sont possibles mais au contraire doivent être justifiées et explicitées publiquement avant que les destructions ne soient réalisées.


Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de nos sincères sentiments

 



Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message