Le 13/11/2016

Peu à peu, l'hiver avance dans nos régions.

La luminosité faiblit, les températures diminuent, les limaces, escargots et autres insectes disparaissent. Leur alimentation disparaissant et leurs piquants n'étant pas une fourrure à même d'endiguer le froid, nos petits amis piquants n'ont pas d'autre choix que d'hiberner jusqu'à ce que la nature leur soit plus clémente.

Les facteurs internes de l'hibernation du hérisson seraient l’augmentation du taux d’insuline qui déclencherait l’hibernation. La glycémie diminue de moitié à l’entrée de l’hibernation puis elle est de nouveau divisée par deux pendant le sommeil et reste constante pour n’augmenter qu’au réveil.

Les hérissons hibernent en général quand les températures descendent en dessous de 10/12 degrés la nuit. Ils ont préparé soigneusement 4/5 nids par précaution pour le cas où la neige, la pluie, le vent ou un prédateur les chassent du premier, si ce n'est pas l'humeur. Les nids sont construits en amassant brindilles, ronces; feuillages, duvet qu'ils ont tassé avant de se faufiler dedans et de s'y rouler pour que leurs piquants lissent l'intérieur et le rendent compact. Les nids de hérisson sont généralement au bas des haies, des grillages, des murs et au pied des arbres. La température du nid est relativement constante et avoisine les 4°. La température corporelle du hérisson avoisine alors les 5° au lieu de 35°, elle peut même chuter aux environs de 1° (c’est assez exceptionnel), dans ce cas l’animal se réveille pour ne pas geler. Les battements du cœur de 150 passent à 15 battements par minute. La respiration se ralentit jusqu’à 5 mouvements respiratoires par minute. Tout son métabolisme est alors en léthargie.

Notre ami hiberne de octobre à avril en général mais avec des courtes périodes de réveil qui surviennent environ tous les 8/10 jours (d'où l'intérêt de laisser quand même à disposition des aliments et de l'eau). Ainsi, si certains hérissons vont hiberner un ou deux mois durant, certains hérissons vont se réveiller tous les 8 jours. On recommande ainsi de laisser un bol de croquettes et un bol d'eau avec un peu d'huile (pour éviter qu'elle ne gèle) pour que quand il se réveille, il puisse trouver de la nourriture et de l'eau si il est en difficulté.

Tandis que l’insuline agit comme hormone dormante, l’autre hormone l’adrénaline sécrétée dans la moelle de la capsule surrénale, joue un rôle important en tant qu’hormone éveillante. Elle veille à ce que l’amidon emmagasiné se retransforme en sucre et prépare ainsi l’énergie nécessaire au réchauffement du corps. Il faut environ 4 heures à un hérisson pour sortir de l’hibernation. Ainsi, il ne faut pas réveiller un hérisson qui hiberne car on peut provoquer une attaque cardiaque de celui-ci.

Tous les hérissons qui ne font pas 600 grammes (en gros la longueur de votre main) ou qui ne sont pas aussi gros que le hérisson sur la photo sont menacés. Insuffisamment pourvus de graisse pour résister à l'hiver, ils ne pourront tenir jusqu'au printemps. Il faut les prendre, les mettre au chaud et téléphoner au Sanctuaire des Hérissons.