Une trentaine de variétés de pommes sont cultivées à grande échelle en France, alors qu’il en existe des centaines. Pour prévenir la disparition du patrimoine fruitier, l’association les Croqueurs de pommes multiplie les rencontres, notamment les « bourses aux greffons ».

L'article de Reporterre