Et s'il était possible de fabriquer ses propres machines de recyclage du plastique pour pas cher ? C'est ce que propose la jeune pousse néerlandaise Precious Plastic avec de l'open source et des pièces basiques.

La grande majorité des 300 millions de tonnes de plastique produites, chaque année, dans le monde, n'est jamais recyclée. Et lorsque c'est le cas, cela passe par des processus industriels qui peuvent coûter plusieurs dizaines de milliers d'euros, comme le rappelle Fast Company. Le magazine raconte l'initiative Precious Plastic lancée par de jeunes néerlandais qui tente de pallier ce problème, en proposant un mode de recyclage à petite échelle accessible à tous.

Lire la suite