Triangle de Gonesse

BiodiverCités 78 était présente le 27 Mai dans le Val d'Oise, dans la zone dite triangle de Gonesse, à travers Jérome Partos, administrateur de BiodiverCités78 et aussi Vice-Président de FNE (France Nature Environnement). 

Il s'agissait de manifester sur le caractère inutile et couteux pour les contribuables de ce projet de zone de loisir dans une des dernières zones agricoles proche de Paris.

Les raisons de s'y opposer sont nombreuses et solides. Les soutiens de l'Etat et de la Région deviennent flous, contradictoires, surtout depuis la décision du Tribunal Administratif d'annuler l'arrêté préfectoral de création de la ZAC. Ceci dit, et très curieusement, l'Etat a fait appel. Les populations locales ne sont guère enthousiastes. Les entreprises, par la voix de la CCI IdF s'en dégagent et les politiques sont de moins en moins nombreux à soutenir ce projet.

On espère toujours que le projet alternatif, CARMA, sera enfin considéré par la Municipalité de Gonesse. Ce projet a le mérite d'être soutenu par nombre de parties prenantes, associations, élus. En sus de garantir une réelle protection de l'environnement unique du triangle de Gonesse, le coût pour le contribuable serait moindre, pour plus d'emplois créés. En ce sens, ce pourrait être un exemple emblématique des projets de transition écologique, liant protection de notre environnement et intérêts économiques.

Photo: Jérome, intervenant dans la discussion à laquelle participaient aussi plusieurs députés, maires des communes voisines et représentant d'entreprises locales.