Comment favoriser la biodiversité dans votre jardin ?

Un jardin composé d'un gazon uniforme, coupé court, et entouré de tuyas, comme c'est très souvent le cas, constitue un espace vert mais n'est en rien un facteur de protection de la biodiversité. Pour vous aider à progressivement transformer votre jardin pour le rendre plus accueillant pour les oiseaux, insectes, petits mamifères, la LPO fournit un guide des aménagements naturels au jardin et nous organisons régulièrement des ateliers pour tous ceux qui veulent progresser sur le sujet:

- offir le gîte (un jardin varié, des nichoirs et abris, pas de produits phytosanitaires)

- offrir le couvert (des végétaux nourriciers, du compost, des sources de nourriture hivernale, et un accès à l'eau en toutes saisons).

N'hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus, ou consultez le site de la LPO. Créer chez soi un refuge LPO peut être un beau projet familial. Nous organisons aussi des ateliers de créations de nichoirs ou abris, de fabrication de composteur, etc...

Autres rappels:

-       Les tas de feuilles mortes, de gazons ou de branchettes notamment sont de véritables réservoirs de nourriture pour les périodes difficiles de l’hiver. S’ils y trouvent assez de calme, les hérissons y hibernent d’Octobre – Novembre à Mars.
-       Les bois morts (au sol ou restés dans les arbres) sont également des réservoirs de nourriture car ils contiennent beaucoup d’invertébrés, adultes hivernant, œufs, larves, nymphes, etc...
-       A Fourqueux, selon l’engagement de la Municipalité, nous n’utilisons plus ni désherbants ni pesticides chimiques dans les espaces publiques. Pourquoi ne pas en faire autant ? Car ces produits sont faits pour tuer. Ils ne sont pas sans effet sur la santé humaine. De plus, pour votre plaisir, leur absence facilitera la venue des oiseaux et autres papillons dans votre
jardin.

Objectif Zéro Phyto

 

-    Un point toujours délicat : les chats. Au total, en France les chats domestiques tuent beaucoup d’oiseaux, plus même que les chasseurs (8 millions de chats soit environ 20 à 40 millions d’oiseaux tués). Pourtant, surtout au printemps, quelques petites précautions peuvent sauver beaucoup d’oiseaux. Par exemple mettre une clochette ou éviter de laisser les chats en permanence dehors. Et puis certains voisins peuvent ne pas être séduits par l’idée que des chats envahissent leur jardin, tuent les oiseaux et laissent des déjections.
Taupinières : on peut aimer les taupinières car elles signifient que votre sol est en bonne santé. Les taupes sont des insectivores exclusifs et ne s’attaquent pas aux plantes. Et, si vous avez de la chance, apercevoir une taupe est toujours fascinant. On ne peut qu’être attristé par ceux qui préfèrent les détruire en les noyant, gazant ou avec des pièges leur écrasant le museau.
-    Les hérissons : nous avons la chance d’en avoir encore quelques-uns mais leur nombre est en diminution car beaucoup sont écrasés par les voitures. En faisant un peu attention, il est possible d’en sauver bon nombre. Et si en plus vous vous arrêtez pour mettre dans un jardin voisin le hérisson égaré sur la route, ce sera encore mieux. Rappelons que les hérissons sont carnivores et se régalent des limaces; ils entretiendront votre jardin naturellement ! 

-    Les chauves-souris : ces petites bêtes discrètes et insectivores dans nos régions, sont toutes protégées par la loi et, malheureusement en diminution. Elles logent souvent dans les bâtiments, sous les tuiles, dans les greniers, les cabanes de jardins, derrière les volets ou dans des anfractuosités diverses. En hiver, elles hibernent et sont très sensibles alors aux dérangements qui leur font perdre leurs dernières réserves de graisse et les condamnent à mourir de faim avant le printemps. Et au printemps, lorsque les jeunes viennent de naitre, ils risquent de se décrocher de leur mère en cas de dérangement trop soudain. Bref, si vous avez la chance d'avoir des chauves-souris chez vous, essayez de les déranger le moins possible. Et, bien sûr, évitez de les photographier avec un flash.

 



Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message

CAPTCHA