En partenariat avec la ville de Fourqueux et dans le cadre de la SEDD, Atelier Parents-Enfants de Construction d'hôtels à insectes. 4 familles sont venues bricoler. Parents et enfants ont choisi un modèle parmi plusieurs proposés : hôtel à papillons, hôtel à chrysopes, pots pour les perce-oreilles et même un hôtel multi-insectes ! Et tout ça avec des matériaux de récup....

  

Pourquoi loger des insectes? L'objectif est de favoriser les espèces d'insectes qui peuvent utilement lutter contre les parasites des plantes. On n'introduit pas artificiellement des populations d'insectes bénéfiques, mais on les attire dans son jardin, et on les encourage à y rester, afin qu'ils se nourrissent des espèces nuisibles ou assurent la pollinisation.

Les chrysopes :  les larves s'attaquent aux oeufs, aux larves et aux adultes de divers insectes (cochenilles, pucerons et chenilles de plusieurs espèces de lépidoptères) ainsi qu'aux acariens (araignées rouges entre autres. L'abris pourra être constitué de tiges de sureau, de bûches percées, de boîte remplie de fibres d’emballage, avec quelques ouvertures en fentes, papier froissé.

Certaines abeilles et guêpes solitaires, comme les osmies : Les osmies sont de petites abeilles solidaires, à l'abdomen roux et poilu. Elles sont très utiles pour la pollinisation, et leurs abris de prédilection, où elles s'installent dès le début du printemps pour y pondre leurs œufs, sont des tiges creuses ou des bûches percées de trous. Pour d'autres abeilles ou guêpes solitaires comme la mégachile, on préparera une natte de roseau enroulée.

Les coccinelles: Elles sortent de leur léthargie dès les premiers rayons de soleil au printemps. Rapidement, elles se reproduisent et pondent des centaines d'oeufs, de préférence à proximité d'une colonie de pucerons. Les oeufs se transforment en larves qui dvorent les pucerons plus voracement encore que les coccinelles adultes: une seule larve dévore 200 pucerons par jour. Une caissette de bois, remplie de lamelles verticales (morceux de tuiles par exemple) constituera un bon abris, ainsi que du carton ondulé enroulé dans une bouteille plastique dont on aura coupé le haut.

Les carabes : Les carabes appartiennent à la famille des coléoptères, et ils sont souvent confondus avec les scarabées. Leurs larves sont de grandes dévoreuses de parasites: balanin de la noisette, chenilles de carpocapse.. Ils trouvent refuge dans les vieilles souches ou sous des morceaux de branches.

Les perce oreilles ... ne percent que les quartiers d'abricots ou de pêches qu'on appelle "oreille"! Ils se délectent essentiellement des insectes nuisibles comme les pucerons. Un simple pot de fleurs rempli de paille, avec des brins assez longs, et suspendu à une branche d'arbre dans un endroit abrité fera l'affaire..

 

 

 

                    

 

                    

 

                



Il n'y a aucun message pour le moment.

Laisser un message

CAPTCHA